Histoire du contact de la Loi de Un (1ère partie) – Enseignements De La Sagesse S4: Ep3

30 janvier 2019 0 Par ConsciencesCollectives

WISDOM TEACHING avec David Wilcock

Bonjour, je suis David Wilcock et bienvenue pour un nouvel épisode de Enseignement de la SagesseJe suis heureux de vous retrouver.

Dans ce vingtième épisode, je vais parler du coté positif.

Nous avons un peu parlé du coté négatif avec l’influx luciférien, la « Cabale » et les Illuminati. Nous en parlerons beaucoup prochainement. Il y a plein d’enseignements à explorer. Nous sommes loin d’avoir terminé mais je ne veux pas m’avancer plus sur le coté négatif sans avoir parlé du positif.

Nous avons parlé de la série « La Loi de Un » qui est une référence sans précédent. Je l’ai découverte en 1996 et elle a complètement transformé ma réalité. J’avais déjà lu des livres sur des sujets paranormaux. J’en avais lu près de 300 et j’avais fait plein de découvertes originales, puis j’ai lu « La Loi de Un », et j’ai compris que ce n’était pas mes découvertes. Cette série m’a permis de développer encore plus mes idées. Beaucoup de personnes qui ont consulté mon site et lu la série n’imaginent pas l’étendue de l’histoire de « La Loi de Un », qui est conséquente.

Nous allons en parler dans cet épisode. Mais aussi de l’une des questions qui revient le plus souvent et qui concerne mon voyage personnel. Il veulent savoir comment je suis passé d’un revenu de 200 $ par semaine… Quand j’ai découvert la série « La Loi de Un », je n’avais pas un bon métier. Je m’occupait de personnes souffrant de troubles du développement. Je devais changer les couches à des adultes. Beaucoup refusent ce genre de travail, et c’est dans cet environnement que j’ai découvert cette série de livres.

C’était très intéressant de lire cette saga cosmique, puis d’aller d’aller travailler avec ces personnes souffrant de troubles. Je faisais de nombreux rêves dans lesquels la guidance me disait que d’un point de vue supérieur, ces gens nous voyaient comme moi je les voyais. C’est toute la différence, car nous sommes aveuglés par toute vérité sur notre rôle et notre but ici sur Terre.

Donc comment ai-je pu passer d’un sale boulot, à savoir nettoyer les excréments d’autres personnes pour 200 $ par semaine, découvrir « La Loi Une », puis 11 mois plus tard, trouver un métier du même genre, je m’occupais toujours de personnes souffrant de troubles du développement, en traitement de jour. C’était comme une école, et je devais les aider à jouer au Bingo ou aux cartes, mais aussi d’autres choses comme leur servir à manger, les promener. Il m’est arrivé de tenir la main à des hommes pour ne pas qu’ils s’enfuient. Je devais prendre sur moi pour tenir la main à un homme dans la rue. J’étais terrorisé, mais quand les autres voyaient leur comportement, ils comprenaient vite qu’il ne s’agissait pas de personnes agissant normalement. Leur normalité était autre. C’était le terme à employer.

J’ai fini par entrer en contact avec une intelligence supérieure. Je commençais à entendre une voix dans ma tête le matin, qui me parlait calmement et avec compassion. je notais ce qu’elle me disait et c’est ainsi qu’a commencé mon voyage qui a pris tout son sens ici, avec les Enseignements de la Sagesse. Mes lectures de l’époque incluaient la notion de télévision homéopathique. pensez à Art Bell faisant du yoga. GAÏA se spécialise dans le yoga, et ma première apparition sur Gaïa fut durant l’émission de George Noory « Beyond Belief ». George Noory remplace Art Bell.

En 1996, j’avais une phrase en tête, et je l’ai mise sur mon site web. Il y a des captures d’écran de l’original au moment où je l’ai écrit dans le livre, et je prédisais cette émission. La boucle est bouclée. Sans transition, voici une question sur mon voyage personnel, de l’un des téléspectateurs.

« Bonjour, David. Je m’appelle Carolyn. Merci d’avoir choisi ma question. Ma question est : dans le monde actuel, avec tous ces mensonges et supercheries, il est difficile de savoir quel est le chemin à suivre durant mon voyage. Les informations que j’obtiens par la méditation ou durant mes rêves sont vastes et il est difficile de faire la part entre le vrai et le faux. Ma question est donc : comment avez-vous su quel était le bon chemin pour vous, et avez-vous rencontré des difficultés en cours de route? Avez-vous fait beaucoup d’erreurs? Avez-vous rencontré des obstacles durant cette transition et comment les avez-vous surmonté et démêlé le vrai du faux? Ce serait super si vous pouviez y répondre. merci David et bonne émission. »

Et bien, c’est un vaste sujet. Jésus en a parlé durant ses sermons sur la vérité. Il y a beaucoup d’informations contradictoires. Vous pouvez lire des choses contraires à ce que mes sources disent. Elles s’opposent à ce que je dis dans cette émission. Je le comprend. De mon point de vue personnel, je ne peux que partager ce que je pense être vrai selon mon voyage personnel, mais c’est à vous de décider de ce qui est vrai. Si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je pense être vrai, je ne vais pas essayer de vous convaincre d’y croire. Il est normal que vous cherchiez votre propre voie. Je parle de choses que je sais être vraies ou que je pense être vraies, et j’essaie de les valider scientifiquement.

La série « La Loi se Un » a été validée bien plus souvent que la plupart des autres sources similaires, en raison des informations scientifiques fournies. C’est donc une question de discernement. Comment discerner ce qui est vrai pour vous? Comment savoir ce qui est vrai et découvrir ce que sont les Royaumes cosmiques et comment ils viennent à vous? Quand j’ai commencé ce travail, je ne savais pas grand chose. Quand j’ai lu « La Loi de Un », j’avais déjà lu 300 livres sur divers sujets, mais ils traitaient de phénoménologie, comme les OVNIs, le monstre du Loch Ness, le triangle des Bermudes, les phénomènes et expérience psychiques, la télékinésie… Rien de philosophique. J’ai lu quelques œuvres de Cayce, mais pas tant que ça. Je n’y connaissais pas grand chose.

J’avais une éducation spirituelle solide grâce à ma famille, notamment ma mère qui a lu les livres de Seth. Et Seth insiste beaucoup sur le fait que nous créons notre propre réalité. la réalité dans laquelle nous vivons fait partie d’une création partagée dans laquelle nous voyons la manifestation de ce que nous pensons voir dans nos vies, et les croyances deviennent réalité, car en changeant vos croyances, vous modifiez votre réalité.

Les rêves ont beaucoup contribué à la validation. Les rêves me disaient si j’étais sur la bonne voie ou non, sans oublier la synchronicité. La synchronicité occupe une grande place dans mon histoire. La synchronicité explique en partie les signes que vous donne le monde. Nous allons sûrement y consacrer des épisodes entiers.

J’accorde beaucoup d’importance à la synchronicité numérique, à savoir des chiffres qui se répètent sur les montres, plaques ou compteurs de ma voiture, et qui apparaissent pile au bon moment. Quand je me suis garé dans le parking pour commencer mon nouvel emploi sur les troubles de développement dans ce centre de jour accueillant de sérieux cas en ambulatoire, dont des personnes qui ne parlaient pas, mais qui pouvaient marcher, la place de parking indiquait le nombre 88888. Quatre 8, suivis d’un 8 dans la dizaine de mon compteur. Quand je vois tous ces nombres qui apparaissent en même temps, je me dis qu’il doit y avoir une coordination qui s’est mise en place.

Le sujet est trop vaste pour un seul épisode, mais mon nouveau livre « La clé de la synchronicité », traite du fait que Dr Carl Jung, le père de la synchronicité, a côtoyé certains des plus grands noms de la science, dont des scientifiques spécialisés dans la physique quantique comme Albert Einstein et Wolfgang Pauli, un éminent physicien quantique. Ils ont tous travaillé ensemble et ils croyaient en la synchronicité. C’est un fait connu. Les sceptiques utilisent ces mêmes scientifiques pour rejeter cette synchronicité, mais l’univers envoie des signes.

Tout ceci pour dire de ne pas trop vous inquiéter à propos de la vérité. Cela fait partie du plan de la découvrir. C’est à vous de prendre les informations et de décider de ce qui vous parle. Vers la milieu des années 90, j’ai lu certains livres autres que « La Loi Une », et je les ai lu, ils m’impressionnais, jusqu’à ce que je trouve ‘La Loi Une ». Mais avec le temps, les choses bien ont pris le dessus et le reste a disparu. C’est un enseignement essentiel de la Loi de Un.

Plutôt que de vous demander ce qu’est la vérité, demandez-vous si vos croyances sont vraies. C’est ça le plus important. C’est un processus de réflexion qui mène à la croissance spirituelle. Vous parvenez alors à voir ce que vous voulez croire, et réfléchir à votre vision du monde qui est irremplaçable. ceci est essentiel. Il y a plusieurs réponses à cette question, mais la synchronicité a été essentielle dans mon parcours. Les rêves ont aussi joué un grand rôle. Nous parlerons des rêves prochainement.

Il n’y a pas d’autres sources dotées d’un tel niveau d’analyse scientifique que « La Loi de Un« . C’est pourquoi on en parle toujours. cette série me sert de baromètre pour évaluer tout le reste. Pour vraiment parler de « La Loi de Un », il faut en connaître l’histoire. peu de personnes imaginent à quand remonte « La Loi de Un », au XXe siècle. Nous allons donc parler aujourd’hui de la matière de « La Loi de Un » et plus précisément du contact de « La Loi de Un ».

Il n’est pas sorti de nulle part. « La Loi de Un » a une histoire passionnante. Tout commence en 1952. En 1952, avec les visiteurs que nous avons déjà vus avec l’affaire Roswell. Nous avons aussi parlé de Fatima, 90 000 personnes ont vu un disque d’argent opaque dans le ciel, au début du XXe siècle. cela fut associé à un miracle car tous leurs vêtements ont soudain séché, et la source à l’intérieur du vaisseau disait aux gens de ne pas se battre et de s’aimer les uns les autres.

Nous avons l’affaire Roswell en 1947, puis vers 1952, les visiteurs étaient prêts à entrer en contact avec nous. Voici certains gros titres dont celui du Washington post.

Autour de la Maison Blanche et des villes comme Alexandria, nous voyons des réacteurs en forme de soucoupes volantes. Voici un survol qui a eu lieu à l’aéroport national de Washington DC, ce qui est plus poli que d’atterrir sur la pelouse de la Maison Blanche. Il ne faudrait pas abîmer le gazon, cela va de soi… C’est mieux dans un aéroport national.

Nous avons le Projet Blue Book, qui a été publié plus tard. C’est à la fin des années 50 après un soulèvement civil extraordinaire. Les gens voulait la vérité.

Nous avons aussi vu des soucoupes volantes sur l’axe Alexandria-Clarendon, toujours autour de Washington DC en 1952.

Voici ce qui serait une reconstitution numérique de l’observation d’origine. Voici une image fixe de la reconstitution numérique d’une flotte d’OVNIs survolant la capitale américaine en 1952.

Voici un gros plan qui semble être une image originale de cette séquence. je n’ai pas réussi à savoir si la vidéo est réelle ou s’il s’agit d’une reconstitution. Nous ne le savons pas, du moins, je ne le sais pas. L’avenir nous le dira peut-être. Mais l’important est que l’on peut voir, même s’il ne s’agit pas d’une vraie photo, c’est qu’il y avait une flotte de sept vaisseaux survolant la capitale américaine. Ils ont été vus sur plusieurs radars. Les avions étaient brouillés et beaucoup de personnes les ont vus. C’était le soir, à une heure où les gens sortent, et à l’ère des portables et de YouTube, nous aurions parlé de révélation.

Il y a eu plusieurs événements ensuite. Voici un gros titre de journal à cette époque : « Ces soucoupes volantes. » « Des signalements de soucoupes envahissent la nation. Plusieurs ont été signalées dans la baie de San Francisco. » Et on lit ici : « Des soucoupes volantes mystérieuses ont été vues hier en grand nombre à travers les États-Unis » « Plusieurs soucoupe ont été aperçues dans la baie. La police et les pompiers disent avoir vu dans la nuit un objet tournant dans le ciel pendant 30 minutes. »

Toutes ces visions intrigantes des années 50, dont ce survol incroyable de la capitale américaine a entraîné une conférence de presse tenue par le Lieutenant Général John Samford, le 29 juillet 1952.

Dans la vidéo que j’ai trouvé, la musique a été ajoutée. Il n’y en avait pas à l’origine, donc n’y faite pas attention. Il s’agit d’une déclaration publique officielle faite à la télévision. Et vous remarquerez qu’il ne dit pas que tout est un canular. Dans cette vidéo, il reconnaît que certaines choses restent inexpliquées, mais il essaie de rassurer le public en disant que ce ne sont pas nos appareils, ni ceux d’un pays étranger et qu’ils ne semblent pas hostiles. Pour 1952, on peut presque parler de divulgation. Regardez.

Transcription de la vidéo en français : L’intérêt de US Air Force vient de notre obligation à identifier et analyser tout ce qui se trouve dans l’espace aérien, et qui peut représenter une menace pour les États-Unis. C’est ainsi que depuis 1947, nous avons reçu et analysé plus de 2000 signalements provenant de différentes sources. parmi cette masse de signalements, nous avons pu en expliquer le plus gros. Nous sommes satisfaits d’avoir pu les justifier. Il s’agissait de canulars, d’avions alliés mal identifiés, de phénomène météorologique ou électrique, ou d’aberration de la lumière. Cependant il reste un certain pourcentage signalé par des témoins crédibles, de choses relativement incroyables. Ce sont ces observations que nous tentons de résoudre. A l’heure actuelle, nous arrivons à une conclusion certaine. Ce pourcentage ne présente pas de schéma particulier ou consistant nous permettant de l’associer à une menace concevable envers les Etats-Unis. Nous pouvons dire que ces observations récentes ne sont nullement liées à un développement secret d’une agence américaine.

Nous entendons bien ce qu’il dit. Les États-Unis ne sont pas menacés mais ils ne peuvent pas tout expliquer. Ils ne peuvent pas expliquer une partie de ces observations. On en était pas loin. Cela montre ce qu’ils pouvaient divulguer ouvertement à l’époque. malheureusement, ce n’est pas allé bien plus loin. Voici la Une d’un journal, publiée deux jours après ce discours.

« Les demandes sur les soucoupes entravent le travail de l’US Air Force » Washington le 31 juillet : « L’US Air Force affirme recevoir tellement de demandes sur les soucoupes volantes que leurs services de renseignement sont surchargés. La plupart viennent de la presse et de la radio, mais aussi du public. »

Le service a reçu 432 signalements écrits. Ils sont donc bombardés de demandes, car les gens veulent la vérité, mais cela n’a conduit à aucune divulgation à cette époque. cela ne semble pas avoir fonctionné. Même, pas du tout, direz-vous. Quoique…! Même si le gouvernement a étouffé l’affaire, malgré les nombreuses observations, certaines choses étonnantes ont commencé à se produire en 1952.

12 groupe différents aux États-Unis ont été contactés par télégraphe. Il s’agissait de signaux en code Morse envoyés via une radio que les utilisateurs privés utilisaient. Vous pouvez envoyer un message en morse à l’aide d’un appareil, et même si la réception était mauvaise, vous pouviez communiquer avec des tirets et des points… ces personnes ont commencé à recevoir des communications sur leur radio. Ils ne savaient pas d’où cela venait, mais parfois, les messages disait d’aller dans le jardin pour voir passer des soucoupes volantes.

Tout a commencé en 1952. C’est cette année là. Les visiteurs ont sérieusement tenté de se révéler au grand jour. Survoler au dessus du congrès n’avait pas marché, mais ceci oui. Un de ces personnages était Lyman Streeter qui était lui-même en contact avec Wilbert B. Smith

Wilbert Smith avait une habilitation de sécurité avec le gouvernement canadien pour étudier les OVNIs et les anomalies électromagnétiques sur Terre, dans le cadre du Projet Magnet, la seule enquête officielle du gouvernement sur les grilles et les vortex sur Terre. Smith avait bien une habilitation de sécurité. Il lui était interdit de parler de certaines choses. Mais dans le cas présent, ils ont écrit un livre. L’identité de Wilbert Smith n’a pas été divulguée avant un certain temps. Tout commence en 1952 avec les contacts…

12 groupes sont contactés et Smith est personnellement impliqué avec certains contacts. Michaël d’Obrenovic, alias George Hunt Williamson, en a parlé en premier dans son livre « The Saucers Speak ». Ils ont caché l’identité de Smith mais nous l’avons depuis retrouvé des lettres écrites entre Smith et George Hunt Williamson prouvant qu’il s’agissait bien du scientifique en question.

Dans ces contacts par télégraphe, les humains extraterrestres expliquaient que notre système solaire se déplace dans une région de la galaxie plus riche en énergie et que cela entraînerait des hausses mesurables dans le flux de rayons cosmiques. Ce changement transformerait aussi notre système solaire.

Vous voyez où je veux en venir? Vous devriez car nous avons déjà parlé des changements climatiques planétaires dans les Enseignements de la Sagesse, il y a quelques épisodes de cela.

Les extraterrestres de ce message par télégraphe font directement référence à des choses que j’ai déjà prouvé de manière scientifique, mais dans le cas présent, cela date des années 50. C’est très intéressant. Les gouvernements du monde ont donc reçu un message leur demandant de dire la vérité, car s’ils ne le faisaient pas, la vérité finirait par sortir à un moment ou à un autre.

Nous arrivons dans une région du temps où la vérité va se révéler quoi qu’en dise le gouvernement. Un lanceur d’alerte du projet Camelot que nous appellerons M.X, est mort alors qu’il s’apprêtait à révéler son identité à la télévision. Dans l’interview qui a survécu, la première du projet Camelot, il dit avoir travaillé pour un sous-traitant de la défense au tri de documents, et parmi ceux-ci se trouvaient des pages datant des années 50 indiquant que des extraterrestres étaient entrés en contact avec le gouvernement pour leur dire qu’ils avaient le droit de cacher la vérité jusqu’à la fin de l’année 2012, et qu’ensuite les règles changeraient. Les extraterrestres ont ensuite eu l’autorisation d’apparaître devant nous en grand nombre.

dans les années 50, Smith a démarré sa première enquête à ce sujet. il a caché son identité dans les livres de Williamson à cause de son habilitation. Des télégraphes, ils sont passés à la télépathie directe. les gens ont commencé à entendre des sons de mots dans leur tête et à les retranscrire pour les documenter. Il posait aussi des questions classifiées dont lui seul connaissait les réponses, et plusieurs personnes lui donnaient les bonnes réponses. Il a défini 100 questions que nous verrons dans un instant, afin d’analyser toute personne prétendant être télépathe. Quelques personnes donnaient des réponses quasi authentiques aux même questions et les différences s’expliquaient par leurs préjugés personnels. le christianisme et la religion pouvait falsifier les données.

On leur a donné une technologie permettant de mesurer les zones de liaison réduite sur Terre, qui a entraîné la destruction de vaisseaux et d’avions en plein vol. L’incident de Mantell en est un exemple inquiétant. La défense américaine a vraiment commencé à s’inquiéter du phénomène extraterrestre.

Charles Mantell a suivi un OVNI à très haute altitude et s’est écrasé de manière horrible. C’était un pilote de chasse. Il pourchassait un OVNI et s’est approché de trop près, et son avion a été détruit. Les débris étaient perforés de minuscules trous et son corps était dans un état terrifiant. Le plus étrange est que la gravité était déséquilibrée sur le lieu de crash. Il fallait se pencher pour rester droit. Cela a beaucoup perturbé le gouvernement américain.

Les extraterrestres et les enquêtes sur la télépathie de Smith ont révélé que le crash de Mantell était un accident. Ils étaient désolés. Ils expliquent qu’il a fait preuve d’imprudence en pourchassant un OVNI. Ils nous ont aussi donné une technologie nous permettant de repérer les régions causant des destructions d’avions en plein ciel. Ils ont dit qu’ils ne voulaient pas que cela se produise, qu’il y avait des endroits où à certains moments, cela arriveraient à nos avions. Ils nous ont confié la technologie pour détecter ces points de vortex où le métal commence à fondre et devient plus liquide, et ensuite l’avion se désagrège. C’est l’une des causes de ces incidents.

Il suffit de prendre une pièce d’une canne à pêche, comme un mono filament, vous l’étendez jusqu’au point de rupture et il y aura de légers changements dans la résistance du filament, dans le sens où ces atomes tiennent ensemble dans ces points de vortex, et cela déclenche le mouvement du mètre.

Il s’agit du mètre d’origine, ici, dans lequel vous avez un ressort qui maintient une pièce de la canne très serrée, une fibre de nylon. Des caches en laiton aux deux extrémités. l’ensemble se compose d’aluminium puis les broches… les fils de nylon s’entourent autour de la broche et déterminant la force du vortex.

Pour conclure cet épisode… Nous avons encore beaucoup à dire sur Smith. Il a conclu que la télépathie existait et pouvait se répéter. Différentes sources ont donné des réponses quasi-identiques aux mêmes questions classées, et nous disent que quelque chose était en train d’arriver à notre système solaire.

Voici le document d’origine du discours de Smith en 1958.

Nous le lirons dans le prochain épisode.

C’était le précurseur de « La Loi de Un ». Le fait que de nombreux télépathes disent la même chose et lui confie la technologie a créé la base du contact de « La Loi de Un ».

Je vais beaucoup m’amuser dans les prochains épisodes, car « La Loi de Un » est un de mes sujets préférés, et vous commencez à voir comment tous a commencé dans les années 50. Nous verrons aussi des informations du travail de ces contacts, et à quels point elles sont fascinantes. la plupart de ces informations sont inédites et révolutionnaires.

A bientôt pour le prochain épisode. Je suis David Wilcock. Merci.

https://www.gaia.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l’auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Source : http://elishean-portesdutemps.com/themes/enseignements-de-la-sagesse/