Frank Drake

Frank Drake est né le 28 mai 1930 à Chicago. Cet astronome américain a fait ses études à l’université Cornell. Après le lycée il passe 3 ans dans la Marine pour rembourser ses études. Il est diplômé de l’Université Harvard en section Radioastronomie.
Initiateur du projet SETI, il a créé une célèbre équation, l’équation de Drake. Drake est convaincu de l’existence d’une vie extraterrestre. Il travail au National Radio Astronomy Observatory et Jet Propulsion Laboratory, ce qui va lui permettre d’écouter le cosmos.
En avril 1960 il crée le projet Ozma, en 1971 le projet Cyclope, en 1994SETI, en 1995 le projet Phoenix et en 2004 SERENDIP.
En 1961, Frank Drake crée sa fameuse équation, qui est sensée donner le nombre de civilisations extraterrestres dans l’univers.
Drake est aussi professeur émérite d’astronomie à l’Université de Californie à Santa Cruz et il est membre du National Academy of Sciences & American Academy of Arts and Sciences. Le planétarium de Cincinnati porte son nom. Drake a commencé sa carrière de recherche radio astronomiques au National Radio Astronomy Observatory (NRAO) à Green Bank, en Virginie occidentale et plus tard, au Jet Propulsion Laboratory. Il a effectué des mesures qui ont révélé la présence d’une ionosphère et d’une magnétosphère sur Jupiter. Drake est aussi impliqué dans les premiers travaux sur les pulsars. En 1974, c’est lui qui est le rédacteur principal du célèbre message d’Arecibo.


Ce message a été envoyé en direction de l’amas globulaire M31, situé à 21 000 années-lumière du Soleil.
En 1959, le jeune radioastronome Frank Drake parvient aux mêmes conclusions et à peu près au même moment, que Giuseppe Cocconi et Philip Morrison.
Si des civilisations extraterrestres avancées existent dans la Galaxie elles communiquent probablement entre elles à l’aide d’ondes radio.
Il détermine que la bande radio la plus adaptée pour communiquer avec une civilisation extraterrestre est celle de l’hydrogène soit à peu près, la longueur d’onde de 21 cm.
Travaillant au National Radio Astronomy Observatory (NRAO), le radiotélescope de Green Bank, il est parfaitement placé pour écouter d’éventuels communications interstellaires dans cette bande appelée « trou d’eau » (en anglais waterhole).
Cette bande de fréquences s’étend d’environ 1,4 GHz (fréquence de l’hydrogène H dont la longueur d’onde est de 21 cm) à un peu plus de 1,6 GHz (fréquence de l’hydroxyle OH), constituants de l’eau H2O.

Image : Frank Drake est le rédacteur principal du célèbre message d’Arecibo. Il est impliqué dans « Le Centre Carl Sagan » pour l’étude de la vie dans l’univers.
Nous savons aujourd’hui que les exoplanètes sont communes dans la Galaxie.
Frank Drake est convaincu que quelque part dans l’univers, une forme de vie intelligente nous attend.

Source : http://www.astronoo.com/fr/biographies/frank-drake.html


Apparait :

P136