Deux scientifiques prouvent l’existence de l’âme humaine quantique

31 janvier 2019 0 Par ConsciencesCollectives

Deux scientifiques de renommée mondiale sur le quantique disent qu’ils peuvent prouver l’existence de l’âme.

Les physiciens américain Dr Stuart Hameroff et britannique Sir Roger Penrose ont développé une théorie quantique de la conscience en affirmant que nos âmes sont contenues dans des structures appelées microtubules qui vivent au sein de nos cellules cérébrales.

Leur idée découle de la notion que notre cerveau est comme un « ordinateur biologique », avec 100 milliards de neurones et leurs axones activées, et les connexions synaptiques qui agissent comme des réseaux d’information ».

Le Dr Hameroff, professeur émérite aux départements d’anesthésiologie et de psychologie et directeur du Centre d’études sur la conscience à l’Université de l’Arizona, et Sir Roger Penrose ont travaillé sur la théorie depuis 1996.

Ils soutiennent que notre expérience de la conscience est le résultat d’effets de la gravité quantique à l’intérieur de ces microtubules – un processus qu’ils appellent objectif de réduction orchestré (Orch-OR).

Dans une expérience de mort imminente, les microtubules perdent leur état quantique, mais les informations en leur sein ne sont pas détruites.

Ou en termes simples, l’âme ne meurt pas mais retourne dans notre univers.

Selon les deux experts :

« La conscience serait donc une sorte de programme pour un ordinateur quantique contenu dans le cerveau et qui persisterait dans l’univers après la mort d’une personne, expliquant donc les perceptions, les impressions des hommes et femmes qui vivent des expériences de mort imminente. Les âmes des êtres humains seraient plus que la simple interaction des neurones dans le cerveau : elles seraient issus de la fabrication même de l’univers et existeraient depuis le commencement des temps. »

Ceci ne nous rapproche-t-il pas de l’explication donnée par le Dr neruda dans sa 5ème interview ? …

Le Dr Hameroff a expliqué la théorie en détail dans un documentaire narré par Morgan Freeman « Through the Wormhole » ( à travers le vortex), qui a été diffusé récemment aux Etats-Unis par Science Channel.

Morgan Freeman – A Travers le Vortex

La théorie quantique de l’âme est désormais une tendance dans le monde entier, grâce à des histoires publiées par The Huffington Post et le Daily Mail, qui ont généré des milliers de commentaires des lecteurs et des médias sociaux de partages.

 » Disons que le cœur cesse de battre, le sang cesse de couler, les microtubules perdent leur état quantique », dit le Dr Hameroff.

 » L’information quantique dans les microtubules n’est pas détruite, elle ne peut pas être détruite, elle est juste absorbée et disséminée dans tout l’univers. « 

« Si le patient est ressuscité, réanimé, cette information quantique peut retourner dans les microtubules et le patient dit : « J’ai eu une expérience de mort imminente « .

En cas de décès du patient, il est parfaitement  » possible que cette information quantique puisse exister en dehors du corps indéfiniment – comme une âme « .

Le Dr Hameroff pense que de nouvelles découvertes sur le rôle de la physique quantique qui se jouent dans les processus biologiques, tels que la navigation des oiseaux, ajoutent du poids à la théorie.

Sources :

Copyright © 2014 ELISHEAN.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/


Apparait :

P117

Extraits tirés du livre « AU-DELÀ DE L’IMPOSSIBLE de Didier Van Cauwelaert », avec les hologrammes de Albert Einstein & Nikola Tesla.

– A la mort, les microtubules perdent leur état physique, mais l’information quantique qu’elles possédaient n’est pas détruite. Elle est alors distribué et dissipé dans la totalité de l’univers. […] N.Tesla


P495